Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Frédéric SCHMITT, le

Qui protège Pierre Ménès à Canal+ ?

Accusé de violences sexuelles dans un documentaire, Pierre Ménès bénéficierait d'une protection au sein de Canal+.

En effet, un documentaire diffusé dimanche 21 mars sur Canal+ et intitulé « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste », de Marie Portolano, aurait été censuré par la chaîne affirme le site « Les Jours ».

« Dès que l'idée du documentaire lui a été soumise, la direction de Canal+ savait que la séquence avec Pierre Ménès y figurerait. Mais une fois le documentaire tourné (...) sous l'égide de Gérald-Brice Viret, directeur des antennes, le directeur des sports Thierry Cheleman (...), et son adjoint Didier Lahaye exigent des auteurs que toutes les séquences avec Ménès soient coupées. La décision est prise de ne garder dans le documentaire que les témoignages de femmes » expliquent les auteurs de l'article.

Marie Portolano sait de quoi elle parle. Elle a travaillé dans l'équipe de Canal Football Club sur Canal+ pendant plusieurs années. Pierre Ménès a soulevé sa jupe pour lui toucher les fesses devant tout le public de l'émission. Il a également embrassé de force et par surprise deux femmes sur le plateau d'une émission de Cyril Hanouna. Marie Portolano a quitté Canal+ et travaille désormais pour M6.

Dans le documentaire « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste », de Marie Portolano, ce sont en réalité toutes les séquences comportant des interventions des journalistes masculins de la chaîne, Pierre Ménès, mais également Hervé Mathoux, figure emblématique de l'émission Canal Football Club. Canal+ aurait décidé qu'il était plus propice de donner la parole uniquement aux femmes. Toutefois, compte tenu des propos tenus par ces hommes dans le documentaire, les responsables de la chaîne ont dû juger plus raisonnable de couper les séquences dans lesquelles ils s'expliquent.

Finalement, c'est aujourd'hui sur C8 que la séquence qui concerne Pierre Ménès, censurée dans le documentaire, a été diffusée dans l'émission TPMP de Cyril Hanouna. Une diffusion maîtrisée, préparée, suivi de la réaction de Pierre Ménès, présent sur le plateau et tenant le rôle de victime. L'esprit Canal a dû se retourner dans sa tombe devant un tel spectacle.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›