Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Carlos PIRES, le

Ligue 1 : Canal claque la porte !

Décidément, la Ligue 1 a tendance à faire parler d'elle plus pour ses problèmes liés au droits audiovisuels que pour la compétition en elle-même.

Après le fiasco autour du retrait de Mediapro l'année dernière, la Ligue de Football Professionnel (LFP) doit faire face à un nouveau « coup de gueule » de Canal+, historique diffuseur de la compétition, qui a décidé de claquer la porte et de pas retransmettre le championnat de France de football à la rentrée.

La raison : la décision, prise par Conseil d'Administration de la LFP, d'octroyer au groupe Amazon les droits des lots des deux consultations Ligue 1 Uber Eats et Ligue 2 BKT lancées par la LFP le 19 janvier dernier, et qui avaient été déclarées infructueuses. Ces lots incluent notamment 304 matchs de Ligue 1 Uber Eats, dont les dix meilleures affiches, et 304 matchs de Ligue 2 BKT, par saison, pour les trois saisons à venir (2021/2022, 2022/2023 et 2023/2024).

À Canal revenait le lot 3, comprenant 76 matchs de Ligue 1 Uber Eats, dont notamment 28 affiches de choix 1 - le lot 6 portant sur les droits du quasi-direct/VOD reste exploité par le groupe Free et les deux meilleures affiches de la Ligue 2 BKT restent exploitées par le groupe beIN SPORTS.

Une décision que n'accepte pas l'historique média français qui n'a pas tardé à réagir par le biais d'un communiqué : « Après l'échec du choix de Mediapro en 2018, Canal+ regrette la décision de la Ligue de Football Professionnel (LFP) de retenir aujourd'hui la proposition d'Amazon au détriment de celle de ses partenaires historiques Canal+ et beIN Sports. Canal+ ne diffusera donc pas la Ligue 1. A partir de la rentrée, le Groupe Canal+ proposera à ses abonnés, pour la première fois, les deux plus belles affiches de chaque journée de la Ligue des Champions et, dès le 11 août, la Supercup entre Chelsea et Villarreal. La plus prestigieuse compétition européenne complétera une offre sport riche de Premier League, de TOP14, de Formule 1, ou encore de MotoGP, diffusés en intégralité. »

Reste à savoir si l'affaire en reste là ou si Maxime Saada - qui, il y a quelques jours au micro de RMC, avait laissé planer le doute sur la présence de la Ligue 1 sur Canal l'année prochaine - revient sur sa décision, alors que le groupe avait déjà essuyé un camouflet en début de journée en voyant l'Autorité de la Concurrence rejeter sa saisine contre la LFP pour abus de position dominante suite à la défaillance de Mediapro, en ne remettant sur le marché que les droits restitués par Mediapro, sans inclure les droits correspondant au lot 3.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›