Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Amine ALLAM, le

Eutelsat : résultats en berne

Eutelsat a dévoilé son chiffre d'affaires du premier trimestre - la dernière série de chiffres avant le départ de Rodolphe Belmer de l'activité. Les finances n'étaient pas bonnes.

Chaque division a affiché des revenus en baisse. Son carnet de commandes très important a également chuté de 200 millions d'euros en glissement annuel à 4,2 milliards d'euros. La bonne nouvelle, telle qu'elle est, c'est qu'Eutelsat a conclu un curieux contrat "limité" avec son partenaire de longue date Nilesat. Les deux exploitent la position orbitale 7/8 degrés Ouest. La relation avec Nilesat devait être renouvelée cet été, mais mieux vaut tard que jamais.

En effet, le consensus est que le renouvellement de Nilesat couvrait environ la moitié du contrat précédent. Eutelsat dit avoir désormais « plusieurs accords », y compris des contrats pluriannuels et multi-transpondeurs avec Du des Émirats arabes unis, l'importante Jordan Media City et Abu Dhabi Media.

« La direction a fait valoir [que Nilesat] est conforme à ses prévisions pour l'exercice 2022. Eutelsat prévoit de revendre la majeure partie de la capacité restituée d'ici la fin de l'exercice 2023. Il a déjà pu revendre une partie de cette capacité sur des hausses de prix à deux chiffres dans trois accords au Moyen-Orient ».

Certains de ces chiffres ne sont pas sous le contrôle d'Eutelsat. Par exemple, les retraits de troupes américaines d'Afghanistan signifient une baisse de la demande militaire de connectivité dans la région. Cela a eu pour résultat qu'Eutelsat n'a vu qu'un renouvellement de 75 pour cent de ses précédents contrats avec l'armée.

Eutelsat a annoncé le 28 octobre un accord annuel de 30 millions d'euros avec Hispasat sur Eutelsat Konnect . Cela fait suite à un accord de distribution avec Deutsche Telekom en Allemagne et confirme l'opinion selon laquelle le haut débit fixe fait de solides progrès.

Les numéros de division (tels que rapportés) sont en glissement annuel :

  • Diffusion en baisse de 6,8%
  • Données/Vidéo professionnelle en baisse de 2,8 %
  • Services gouvernementaux en baisse de 3,6 %
  • Haut débit fixe en baisse de 28,8 %
  • Mobile en baisse de 3,4 %

Malgré ces déceptions, Belmer a déclaré que les revenus de l'opérateur au premier trimestre "sont conformes à nos attentes".

Eutelsat dit qu'il est sur la bonne voie pour recevoir la première tranche de son paiement « incitatif » de la FCC pour la compensation des fréquences clés de la bande C sur les États-Unis. La somme, 125 millions de dollars, sera suivie d'une deuxième tranche de 382 millions de dollars plus tard en 2023. SES et Intelsat devraient également recevoir d'importants paiements FCC.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›