Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'Institut national de l'audiovisuel (INA) organise la 3e édition des "24 heures de la télé" avec la participation de plus de 300 villes, à l'occasion des journées du patrimoine demain samedi et dimanche. Cette manifestation gratuite permettra au public de s'immerger dans le patrimoine audiovisuel national, en visionnant pendant 1h50 (dont 10 minutes d'images régionales) des séquences montrant Zabou à 4 ans dans "Thierry la Fronde", Yannick Noah à 17 ans, Frédéric Beigbeder à 13 ans ("Temps X"), ou Nicolas Sarkozy en 1975 dans "Tribune libre" au titre de l'UDR jeunes. De nombreux pays étrangers diffuseront également cette programmation par le biais de la représentation française, a indiqué l'INA, citant l'Autriche, la Corée du Sud et la Mauritanie. L'INA a demandé à 200 personnalités du monde de l'audiovisuel d'établir la sélection du millésime 2004, a précisé Emmanuel Hoog, PDG de l'INA, cité dans un communiqué. Les spectateurs pourront ainsi découvrir ou revoir des séquences du "Schmilblic", des "Cinq dernières minutes", d'"Apostrophes" avec François Truffaut ou Cassius Clay, de "L'île aux enfants", "Dim Dam Dom", l'hommage d'André Malraux à Jean Moulin, Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg dans "Bardot show", des "Chiffres et des lettres" avec "chiante" pour "mot le plus long" ou encore "Les enfants du rock" présenté par Léon Zitrone. Le programme peut être consulté sur le site (www.24heurestv.com).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public