Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

France Télévisions Distribution, filiale de la holding audiovisuelle publique France Télévisions en charge des produits dérivés, planche sur les déclinaisons papier des émissions "Thalassa" et "Stade 2", selon la lettre spécialisée Satellifax. Dans une étude intitulée "France Télévisions: nouvelle stratégie, nouvelle organisation, nouveaux projets", Satellifax fait le point sur les intentions des équipes progressivement mises en place depuis l'arrivée à la tête de la holding en août 2005 de Patrick de Carolis, avec des interviews de plusieurs dizaines de dirigeants. Du côté des principales chaînes, l'étude souligne l'accent mis sur la fiction à France 2, avec un budget en hausse de 10,4% à 178,4 millions d'euros pour 2006. La chaîne prévoit notamment le lancement d'une "sitcom transgénérationnelle" au dernier trimestre 2006 et développe des projets comme des adaptations de Maupassant ou de "Guerre et paix". A France 3, le budget fiction progressera en 2006 de deux millions d'euros à 97 millions d'euros, avec une enveloppe spécifique de 300.000 euros pour développer et créer jusqu'à dix projets par an de séries de 52 minutes. "Sur des séries feuilletonantes ou récurrentes, mettant en scène des groupes de gens pas forcément déterminés par leur métier, notre ambition est juste de demander aux auteurs d'écrire ce qu'ils aimeraient voir à la télévision. En ce sens, nous espérons réellement voir émerger des écritures nouvelles et innovantes, parce que l'objectif est de surprendre le public en leur proposant des scénarios étonnants", selon Patrick Péchoux, directeur de l'unité fiction, cité par l'étude. Côté documentaires, le budget de France 2 progresse cette année de 12,5% à 13,5 millions d'euros et celui de France 3 de 5,5% à 19 millions d'euros. L'étude relève également la volonté de France 3 de lancer un magazine culturel de seconde partie de soirée pour la rentrée 2006. Avec l'ouverture de la publicité télévisée au secteur de la grande distribution en 2007, la régie France Télévisions Publicité (FTP) table sur 150 millions d'euros de recettes globales pour le marché, dont 25% pour FTP. Par ailleurs, si le gouvernement acceptait d'augmenter le temps de publicité des chaînes publiques à douze minutes par heure glissante, FTP pourrait engranger 45 millions d'euros supplémentaires, selon l'étude.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public