Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Deux jours après son lancement, la navette Atlantis et ses six astronautes se préparent à un rendez-vous lundi avec la Station spatiale internationale (ISS) pour y livrer deux énormes modules d'assemblage de 16 tonnes dont une antenne solaire. Peu avant l'amarrage, prévu à 05H46 heure locale (10H46 GMT), alors qu'Atlantis se trouvera à 200 mètres sous l'ISS, le commandant de bord, Brent Jett prendra le contrôle de l'orbiteur pour lui faire effectuer une pirouette. Cette manoeuvre permettra à deux astronautes de la Station spatiale de photographier le ventre d'Atlantis pour détecter d'éventuels dégâts aux tuiles de protection thermique. Ensuite, la navette s'approchera lentement de la Station pour s'y amarrer, une manoeuvre devenue de routine mais toujours délicate alors que les deux vaisseaux avancent à près de 29.000 km/h, à 342,62 km au-dessus de la Terre L'ouverture du sas entre la navette et l'ISS se fera une heure plus tard, vers 11H50 GMT. Peu après l'amarrage et la réception de l'équipage d'Atlantis par leurs trois collègues de l'ISS, le Russe Panel Vinogradov, l'Américain Jeffrey Williams et l'Allemand Thomas Rieter, de l'Agence spatiale européenne (ESA), les astronautes procéderont au transfert des deux unités d'assemblage dites P3 et P4 de la soute de la navette à l'ISS. Deux astronautes utiliseront le bras robotisé d'Atlantis, Canadarm 1, pour sortir les deux modules de sa soute qui seront ensuite saisis par le bras robotisé de l'ISS, Canadarm 2, manoeuvrés par deux autres de leurs collègue. Les deux éléments, dont une antenne solaire, d'une masse de 16 tonnes, resteront accrochés à Canadarm 2 jusqu'au troisième jour, quand ils seront emportés et verrouillés automatiquement sur le segment P1 de l'ISS. C'est alors que les astronautes, Joe Tanner et Heide Stefanyshyn-Piper, seule femme de l'équipage d'Atlantis, effectueront la première sortie dans l'espace, mardi, sur les trois prévues de 20 heures au total, pour effectuer tous les branchements. "Lundi sera une journée très dure et aussi un jour très important dans la vie de l'ISS", a dit dimanche, Kirk Shireman, le directeur adjoint de l'ISS. Ces deux unités représentent la structure de l'ISS la plus lourde transportée dans la soute d'une navette vers la Station spatiale et leur installation une opération d'une complexité sans précédent. L'antenne solaire de 73 mètres d'envergure déployée, permettra de doubler les capacités de production électrique de l'ISS, dont la construction a cessé fin 2002, et n'a jamais pu reprendre à cause de l'accident de la navette Columbia en février 2003. Les inspections visuelles à l'aide d'une caméra et de laser menées dimanche par les astronautes n'ont montré aucun dégât sur la protection thermique des ailes et du nez d'Atlantis qui auraient pu être causés par d'éventuels impacts de débris d'isolant détachés du réservoir externe lors de l'ascension. Les images prises par les caméras n'ont pas non plus révélé de perte de débris durant les quatre minutes critique après le lancement. "Jusqu'à présent la mission se déroule bien et Atlantis paraît en parfait état", a déclaré dimanche John Shannon, un responsable du programme de la navette.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public