Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Patrick Le Lay, PDG de TF1, "espère que le gouvernement va renoncer" au projet de numérique terrestre, estimant qu'"il n'est pas interdit, quand on est responsable, d'arrêter une catastrophe", dans une interview à La Tribune. "Je suis abasourdi par l'écart entre les discours politiques et la réalité évidente du marché", a-t-il déclaré. Selon lui, "on ne peut pas baser un projet à long terme sur des données de départ erronnées". Patrick Le Lay précise que "sur les cinq dernières années, 80 chaînes thématiques ont été crées en France. Il y en a 6O de trop. (...) Beaucoup d'entre elles vont disparaître". Il ajoute que France Télévision "veut créer une nouvelle chaîne d'information, mais le groupe a déjà les chaînes Régions et Euronews". Pour lui, "il ne faut pas se voiler la face, la télévision payante perd de l'argent. On peut chiffrer à 26 milliards d'euros les pertes des chaînes du satellite et du câble, dans l'ensemble des pays européens". Quant à une éventuelle fusion entre les bouquets numériques TPS (télévision par satellite) et CanalSatellite, le dirigeant de TF1 considère que "si ces deux sociétés ont intérêt à se rapprocher, ce n'est pas en mettant le projet sur la place publique qu'on lui donne une chance de réussir. De telles négociations doivent être menées dans le plus grand secret".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public