Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Nostradamus a été le mot le plus demandé sur les moteurs de recherche internet les jours qui ont suivi les attentats du 11 septembre, selon un classement établi par le portail Lycos. L'astrologue français du XVIème siècle, régulièrement consulté à chaque crise internationale, doit cette fois-ci son regain de popularité à un canular qui a circulé sur la toile, inventant une prédiction particulièrement adaptée aux attentats du World Trade Center et du Pentagone. "Dans la ville de Dieu il y aura un grand tonnerre, deux frères déchirés par le chaos. Tandis que la forteresse supporte, le grand dirigeant succombera. La troisième grande guerre commencera quand la grande ville brûlera", lisait-on dans cette prétendue prophétie envoyée à des centaines de personnes par courrier électronique. Sur les 10 mots les plus demandés dans la semaine achevée le samedi 15 septembre, les sept premiers sont liés aux attentats : en deuxième position arrive World Trade Center, suivi de Oussama Ben Laden, New York, terrorisme, drapeau américain et Afghanistan. Numéro un la semaine précédente, Dragonball, un dessin animé japonais, est relégué à la 8ème place, devant Big Brother, le reality show dont les épisodes ont été annulés à la suite du drame, et Whitney Houston, la chanteuse dont la rumeur de la mort a couru la semaine dernière. "Les attentats terroristes ont conduit à une recherche massive d'informations jamais vue auparavant dans l'histoire de l'internet", affirme Lycos
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public