Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Un nouveau virus informatique inspiré par les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis se propage actuellement par le biais du courrier électronique, avec le potentiel de détruire les fichiers stockés sur un disque dur d'ordinateur. Connu sous l'acronyme "WTC" pour World Trade Center ou TROJ-VOTE.A, le virus arrive sous la forme d'un email avec le message "Fwd: Peace between America and Islam" (paix entre l'Amérique et l'Islam) et le texte "Hi! is it a war against America or Islam! Let's vote to live in peace" (Salut! est-ce une guerre contre l'Amérique ou l'Islam! Votons pour vivre en paix!). Cliquer sur l'attachement WTC.EXE active le virus, qui attaque les ordinateurs équipés du logiciel Outlook de Microsoft et se propage par le biais du carnet d'adresses internet présent sur l'ordinateur infecté, a indiqué la société Trend Micro sur son site internet. Le CERT (Computer Emergency Response Team), spécialiste de la lutte contre les attaques et virus sur l'internet, est au courant de l'existence du virus, mais n'a pas encore été contacté par des sociétés qui en sont victimes, a indiqué à l'AFP Bill Pollack, porte-parole du CERT. Selon l'éditeur de logiciels Symantec, le virus "va essayer d'effacer tous les fichiers contenus dans plusieurs dossiers", y compris les logiciels antivirus. Symantec avertit également que si le virus parvient à installer son fichier Backdoor.Trojan, un utilisateur non autorisé peut accéder à distance à l'ordinateur infecté, et notamment voler ou changer des mots de passe ou obtenir des informations personnelles.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public