Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La police espagnole a annoncé l'arrestation de cinq pirates informatiques, dont deux jeunes de 16 ans, soupçonnés d'avoir "attaqué" 21.000 pages internet en deux ans, dont des sites gouvernementaux des Etats-Unis, d'Amérique latine et d'Asie. Ces pirates, qui font partie d'"un des groupes de pirates informatiques les plus actifs sur internet", ont été interpellés dans les régions de Barcelone (nord-est), Burgos (nord), Malaga (sud) et Valence (est), selon un communiqué de la police. Ils ne se connaissaient pas physiquement et organisaient leurs actions sur internet, selon la même source. "Ils remplaçaient le contenu des sites internet qu'ils pirataient par des messages de protestation et y ajoutaient les mêmes symboles anarchistes", indique le communiqué. Ce groupe était également en contact avec d'autres membres à l'étranger, principalement en Amérique latine, a précisé la police sans nommer les sites internet gouvernementaux qui ont été piratés. Cependant, selon l'édition en ligne du quotidien El Mundo, le site de la NASA et celui de la compagnie nationale des téléphones au Venezuela (Cantv) faisaient partie de leurs cibles. L'enquête avait commencé après une "attaque" enregistrée début mars sur le site internet du parti politique écolo-communiste Izquierda Unida, dont le contenu avait été remplacé par des caricatures de leaders politiques, quelques jours avant les élections législatives espagnoles du 9 mars, selon la police. S'ils sont reconnus coupables, ils risquent des peines allant de un à trois ans de prison.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
344,90 €
599,00 €
569,00 €
250,00 €
800,00 €
360,70 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public