Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

L'administration américaine s'apprête à annoncer ce lundi un ensemble de règles garantissant la "neutralité des réseaux" d'accès à l'internet, un principe qui veut que tous les fournisseurs de contenu soient traités de la même façon, a-t-on appris à Washington. Le président de la Commission fédérale des communications (FCC), Julius Genachowski, devrait préciser ces règles dans un discours devant le centre de réflexion Brookings Institution à Washington. Il "proclamera son soutien à un internet libre et ouvert", a indiqué la FCC. D'après le Wall Street Journal et d'autres quotidiens, M. Genachowski dévoilera des règles visant à empêcher les fournisseurs d'accès à l'internet de bloquer ou de ralentir la transmission de certaines données qui engorgent les réseaux.
Pendant sa campagne présidentielle, Barack Obama s'est vigoureusement prononcé en faveur de la neutralité des réseaux, qui est défendue par des géants du net comme Google ou Amazon et par les associations de défense des consommateurs. Elle est en revanche combattue par les opérateurs de télécommunications comme AT&T, Verizon et Comcast. Selon le Wall Street Journal, le patron de la FCC devrait proposer que les règles interdisant de bloquer ou de ralentir le flux de données s'appliquent aussi aux opérateurs de téléphonie mobile, qui limitent actuellement le volume qu'ils acheminent afin d'éviter des "bouchons". Les fournisseurs d'accès ont par le passé rejeté une réglementation en ce sens, dénonçant une ingérence de l'Etat dans les réseaux et leur gestion du trafic. Le Congrès américain s'est aussi saisi du dossier et la Chambre des représentants devrait prochainement être saisie d'un projet de loi sur la neutralité des réseaux.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›