Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

TNT : 500.000 foyers n'auront pas la télé lors du passage au numérique

Alain Méar, membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), a déclaré lors d'une audition devant les députés que 500.000 foyers se retrouveraient sans télévision lors du passage à la télévision numérique terrestre (TNT) en 2011. Il intervenait dans le cadre d'une audition réclamée par des députés, inquiets de voir une baisse du nombre de foyers recevant directement les chaînes lors du passage à la TNT d'ici 2011. Ces inquiétudes avaient entraîné la suspension de l'examen d'un texte sur la fracture numérique le 6 octobre, qui devrait repasser en Commission le 4 novembre. Une vingtaine de députés de tous les bords (UMP, SRC, Nouveau centre) ont interrogé mercredi Michel Boyon, président du CSA, et M. Méar sur le fait que 1,3 million de foyers puissent se retrouver devant un "écran noir" en 2011, citant des chiffres qui leur ont été communiqués par TDF, principal diffuseur de télévision en France. Pour les foyers "qui seront dans des zones d'ombre, le chiffre de 500.000 foyers est tout à fait plausible", a répondu M. Méar, reconnaissant "une querelle de chiffres" entre TDF et CSA. Il a précisé que ce chiffre pourrait se réduire grâce à une puissance renforcée des émetteurs "à un noyau dur de 150.000 foyers, plutôt situés en zone de montagne".
La loi du 5 mars 2007 a fixé un seuil de couverture de 95% de la population par la TNT. Le CSA a adopté par la suite une résolution, prévoyant qu'un minimum de 91% de la population pour chaque département soit couvert. Le député-maire d'Agen Jean Dionis du Séjour (Nouveau centre) a cependant relevé que dans le Lot-et-Garonne le taux de couverture passerait de 91% en analogique à 79% avec la TNT. Chantal Robin-Rodrigo (SRC) a de son côté relevé que 92% des foyers recevraient la TNT dans les Hautes-Pyrénées, alors que 99,6% reçoivent l'analogique actuellement. "L'écran noir dans nos territoires, c'est inacceptable!", a réagi François Brottes, député PS. "Il sera difficile d'expliquer à ceux qui ont la télévision aujourd'hui qu'ils ne l'auront pas demain", a renchéri Charles-Ange Ginesy (UMP). En réponse, M. Boyon a suggéré que "l'Etat mette en place un dispositif d'aide aux collectivités locales qui souhaiteraient installer des émetteurs" pour transmettre la TNT. Il a en outre rappelé que déjà actuellement, la couverture en analogique n'était pas à 100% mais 95%.
Concernant le calendrier du basculement au tout numérique et l'extinction de l'analogique, M. Méar a précisé que l'Alsace sera la première région à basculer en TNT, le 2 février, la Basse-Normandie le 9 mars, les Pays de la Loire le 18 mai, la Bretagne 8 juin 2010, Lorraine et Champagne-Ardenne 28 septembre 2010, Poitou-Charentes et le Centre le 18 octobre, la Bourgogne et la Franche-Comté le 16 novembre et le Nord le 7 février 2011. Le CSA établit actuellement le calendrier pour 2011, mais d'ores et déjà, il est établi que la région parisienne passera au tout numérique le 8 mars 2011.
Partager sur :
Pour en savoir plus sur la télévision numérique terrestre en France :
TNT | TNT HD | Les chaînes TNT gratuites | Les chaînes TNT payantes
Trouver un antenniste près de chez vous | L'actualité de la TNT

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Douai
Exploitation d'un service de restauration rapide, de points presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires au Centre Hospitalier de Douai.
» Voir l'avis de concession de service public