Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

La régie publicitaire de France Télévisions va ouvrir son capital début 2010

France Télévisions Publicité (FTP), la régie publicitaire tout numérique détenue par le groupe public France Télévisions, va ouvrir son capital début 2010, une liste des éventuels partenaires devant être annoncée "probablement cette semaine". Au cours d'un point de presse, le directeur général de FTP, Philippe Santini, a indiqué que six offres avaient été déposées et que le processus d'ouverture du capital "va déboucher probablement cette semaine sur une liste de finalistes". France Télévisions Publicité commercialise les espaces publicitaires et le parrainage des chaînes de l'audiovisuel public et d'un portefeuille de médias indépendants (Discovery Channel, FoxLife, Euronews, TV5Monde, sites internet fixes et mobile, etc.). L'arrêt de la publicité après 20h00 à France Télévisions, une des mesures de la loi sur la réforme de l'audiovisuel public, faisait craindre pour l'avenir de FTP. Or, la régie, qui emploie 290 collaborateurs, va engranger en 2009 des recettes publicitaires dépassant de quelque 110 millions d'euros les objectifs prévus. Pour perdurer et assurer son développement après fin 2011 et l'arrêt total de la publicité à France Télévisions, FTP s'est mis d'accord avec son actionnaire pour rechercher des partenaires industriels et financiers. Selon M. Santini, France Télévisions restera dans le capital de FTP à hauteur de 30% jusqu'à fin 2014, la régie et le groupe public étant lié par contrat jusqu'à cette date.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Douai
Exploitation d'un service de restauration rapide, de points presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires au Centre Hospitalier de Douai.
» Voir l'avis de concession de service public