Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Un nouveau satellite canadien de sciences spatiales, qui permettra aux chercheurs de mieux étudier le phénomène de réduction de la couche d'ozone, sera lancé en janvier 2003, a annoncé l'Agence spatiale canadienne (ASC). Le Canada n'avait pas lancé de projet de satellite de sciences spatiales depuis 30 ans, a précisé l'ASC, en présentant le SCISAT-1, dont l'objectif est de surveiller les changements qui se produisent au-dessus du Canada, notamment dans le Grand Nord. Le président de l'agence, Marc Garneau, a estimé que le satellite aiderait le Canada à assumer un "rôle de chef de file en sciences et technologies environnementales". SCISAT-1 améliorera les connaissances scientifiques sur les effets des changements climatiques et de la réduction de la couche d'ozone, en particulier dans l'Arctique, "l'un des environnements les plus vulnérables au Canada", a estimé un porte-parole du ministère de l'Environnement, Tom McElroy. La société de Winnipeg, Bristol Aerospace, filiale du constructeur mondial de fusées Magellan Aerospace, est le principal partenaire privé du projet. La mission scientifique de SCISAT-1, portant sur la mesure et l'analyse des mécanismes chimiques qui contrôlent la distribution de l'ozone dans l'atmosphère, particulièrement dans les hautes altitudes, sera dirigée par un chercheur de l'Université de Waterloo (Ontario), Peter Bernath, à la tête d'une équipe internationale, précise le communiqué de l'agence.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public