Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Frédéric SCHMITT, le

Le patron d'Orange démissionné trouve la justice trop sévère contre les puissants

Après 10 ans à la tête d'Orange, Stéphane Richard a du démissionner après avoir été condamné à un an d'emprisonnement avec sursis et 50 000 euros d'amende dans l'affaire de l'arbitrage controversé entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais.

La cour d'appel de Paris a estimé que l'arbitrage qui avait octroyé 403 millions d'euros à Bernard Tapie (depuis annulé au civil) était bien « frauduleux », selon les termes du jugement. Stéphane Richard était directeur de cabinet de la ministre de l'Économie Christine Lagarde. Il a été reconnu coupable de complicité de détournement de biens publics.

Le PDG d'Orange a déploré ce matin, sur France Inter, une justice trop sévère avec les puissants et trop indulgente avec les « petits délinquants, trafiquants et voleurs ». « Quand il y a un problème, une affaire, parce qu'on est haut fonctionnaire, les sanctions prononcées par la justice sont toujours plus fortes, plus sévères quand on est responsable ou haut fonctionnaire que lorsqu'on ne l'est pas ». Il dit avoir reçu l'annonce de sa condamnation « avec beaucoup d'incompréhension ».

Stéphane Richard conteste la décision de la justice et se pourvoi en cassation. Il quittera Orange en janvier 2022.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›