Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Frédéric SCHMITT, le

Effets secondaires des vaccins contre la COVID-19 : Le Gouvernement recadre France Télévisions

S'il y a un sujet qui "emmerde" le Gouvernement, c'est bien celui de la remise en question du vaccin contre la Covid-19.

L'émission « Regards Croisés » du 9 décembre sur la chaîne du service public Guadeloupe la première a valu à France Télévisions, et notamment sa présidente, Delphine Ernotte, de se faire rappeler à l'ordre.

"Vécu de vaccinés, donnons leur la parole" disait le descriptif de l'émission à laquelle était invités une personne ayant des problèmes de santé depuis sa vaccination contre la COVID-19, le docteur Antoine TALARMIN, Directeur de l'Institut Pasteur, et Ellen BESSIS, avocate.

« Depuis le début du dispositif sanitaire étatique imposant l'obligation vaccinale, nous n'avons, peu, ou prou, considéré le ressenti des premiers concernés : les vaccinés. Alors que la Haute Autorité de santé (HAS) ­recommande une 3ème dose de rappel de vaccin anti-Covid pour les plus de 65 ans et les populations les plus fragiles, ce nouveau numéro de "Regards Croisés" va tenter de "démystifier" la vaccination grâce à la libération de la "parole". Si beaucoup prônent les bienfaits et la légitimité de la vaccination, d'autres tout aussi convaincus, en reviennent affaibli et inquiet : qu'en est-il véritablement ?» interrogeait le résumé de l'émission.

Des médecins, mais aussi des représentants de la société civile comme le président de la chambre de commerce et d'industrie, qui a qualifié l'émission de « propagande délirante antivax », ont écrit à Delphine Ernotte et au ministre pour se plaindre.

« Aussi bien l'intitulé de l'émission que la composition de plateau, ainsi que les échanges entre les intervenants ont laissé s'installer dans l'opinion l'idée que les vaccins n'étaient pas sûrs, alors que les études scientifiques nous disent l'inverse » a écrit le ministre de l'Outremer, Sébastien Lecornu, a Delphine Ernotte.

France Télévisions va répondre au ministre et à tous ceux qui ont exprimé leur colère envers l'émission.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›