Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

La Russie a réalisé en 2005, et pour la seconde année consécutive, le plus grand nombre de lancements spatiaux dans le monde, laissant loin derrière elle les Etats-Unis et l'Europe, a indiqué le directeur de l'Agence spatiale russe, Anatoli Perminov. "Cette année, nous avons réalisé 24 lancements de fusées qui ont mis en orbite 20 appareils russes", a déclaré M. Perminov, lors d'une conférence de presse. La Russie a réalisé cette année 45,5% de tous les lancements effectués dans le monde, les Etats-Unis 22,6%, l'Agence spatiale européenne (ESA) 9,4%, a-t-il dit. La Russie lance des satellites russes et étrangers depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, et depuis la base militaire de Plessetsk, dans la région russe d'Arkhanguelsk (nord-ouest). M. Perminov n'a pas précisé le nombre de satellites étrangers lancés par la Russie. Trois lancements effectués par la Russie se sont traduits par des échecs en 2005, a rappelé le patron de l'Agence spatiale. Le 21 juin, le lanceur Molnia-M transportant un satellite militaire s'était écrasé peu après son décollage. Le même jour, le lanceur Volna, tiré depuis un sous-marin russe en mer de Barents, n'avait pas réussi à mettre en orbite le "voilier solaire" de l'espace Cosmos 1 de conception américaine. Le 8 octobre, les forces spatiales russes avaient perdu le satellite européen d'étude du climat et de l'environnement Cryosat, lancé par une fusée russe, Rockot. Selon M. Perminov, l'échec du lancement de Cryosat est dû à une "erreur humaine" survenue pendant les calculs effectués par les constructeurs russe Khrounitchev et ukrainien Khartron. Il a par ailleurs conseillé aux clients étrangers de ne pas chercher à utiliser "des vieux lanceurs mis hors service", comme Volna, qui sont moins chers, mais aussi moins sûrs.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›