Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Gabon a lancé un nouveau système de surveillance par satellite des navires de pêche industrielle, afin de protéger les zones où cette activité est interdite. Grâce à ce système les autorités pourront "suivre en temps réel, 24 heures sur 24, tous les navires de pêche dotés d'une balise", a expliqué le directeur général de la Pêche Louis-Gabriel Pambo. Elle disposeront notamment d'informations sur leur position, et de détails sur leurs captures de poissons. "Aucun bateau ne pourra à terme pêcher dans nos eaux s'il n'a pas de balise à bord", a prévenu M. Pambo. Pour l'instant, une trentaine des 69 navires de pêche qui disposent d'une licence au Gabon se sont dotés d'une balise Argos. Les autorités ont signifié aux autres embarcations que pour obtenir le renouvellement de leur licence, prévu fin juin, elles devront s'équiper de ce nouvel outil. Ce système doit permettre de limiter la pêche illégale dans les eaux gabonaises. Bien que très poissonneux, le golfe de Guinée est en effet menacé par les captures dans les zones interdites à la pêche mais aussi par des prises trop importantes d'espèces protégées, ce qui ne permet par leur renouvellement. M. Pambo a néanmoins reconnu que seules les embarcations dotées de balises pourront être surveillées, ce qui "limite" la portée du nouveau système. "En complément, de nouveaux radars vont être installés sur les côtes (...) et la Défense vient de se doter de patrouilleurs très performants", a-t-il souligné. "Nous minimisons ainsi les intrusions de navires non autorisés". L'acquisition du logiciel de suivi et des balises ont coûté en tout six millions de francs CFA (9.146 euros).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
344,90 €
599,00 €
569,00 €
250,00 €
800,00 €
360,70 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public