Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La télévision publique turque a démenti avoir interdit la diffusion du célèbre dessin animé de Walt Disney "Winnie l'Ourson", sous prétexte que l'un de ses héros était un porcelet. La Radio et Télévision turques (TRT) a déclaré avoir trouvé un accord avec Walt Disney pour obtenir les droits exclusifs sur la diffusion en Turquie des dessins animés et des films réalisés par la société. Mais "les produits de Walt Disney n'ont pas encore été achetés... (et) par conséquent le dessin animé 'Winnie l'Ourson' ne figure pas dans nos archives", a déclaré TRT à l'agence de presse Anatolia. L'information selon laquelle "Winnie l'Ourson", dont le petit cochon à la peau rose, Porcinet, est l'un des héros, comme d'autres dessins animés mettant en scène des cochons, n'ont pas obtenu le feu vert de TRT "est fausse et vise à jeter le discrédit sur (cette) institution", ajoute TRT. Le cochon est considéré comme impur chez les musulmans et l'Islam interdit la consommation de viande de porc. TRT est contrôlée par le gouvernement issu de la mouvance islamiste du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui est souvent accusé de chercher à promouvoir les valeurs de l'Islam dans ce pays à majorité musulmane mais de tradition laïque. Des journaux avaient rapporté samedi que TRT avait d'abord envisagé de couper les scènes montrant Porcinet, avant de renoncer à cette idée en raison des trop fréquentes apparitions du personnage, et d'interdire la diffusion du dessin animé. "Winnie l'Ourson" a été programmé sur d'autres chaînes de télévision turques, et la vidéo du dessin animé est disponible dans de nombreux magasins. Selon TRT, le contrat avec Walt Disney, d'un montant d'environ 880.000 dollars (696.000 euros), permettra de fournir la chaîne de télévision en dessins animés pendant presque quatre ans. Des employés de TRT se sont récemment plaints de l'interventionnisme croissant du gouvernement dans la programmation de la chaîne publique. Ils ont également dénoncé les nominations de proches du parti à des postes-clés de l'institution, qui gère plusieurs télévisions et radios
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public