Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le gouvernement allemand a débloqué 160 millions d'euros (140 millions de dollars) pour le projet européen de radio-navigation par satellite "Galileo", annonce le quotidien allemand Bild, citant un document budgétaire du ministère des Finances. Le projet Galileo a pour but de concurrencer le système américain GPS et de rendre ainsi l'Union européenne indépendante de la technologie américaine. La décision définitive de la mise en oeuvre de "Galileo" doit être prise fin mars en conseil des ministres des Transports de l'Union européenne à Bruxelles. Le 28 février dernier, le gouvernement allemand avait donné son feu vert au projet et le ministre allemand des Transports, Kurt Bodewig, avait alors déclaré s'attendre "désormais à un vote favorable lors du conseil des ministres des Transports". Les 160 millions d'euros débloqués par Berlin sont destinés au financement de la phase de lancement du projet par un budget européen de 450 millions d'euros. Au total, toutes sources de financement publiques et privées comprises, la phase de lancement devrait nécessiter d'ici 2005 entre 1,1 et 1,3 milliard d'euros. D'ici à son lancement en 2008, le projet pourrait coûter, selon des experts, jusqu'à 3,4 milliards d'euros (3 milliards de dollars). Fin décembre, la commissaire européenne chargée des Transports, l'Espagnole Loyola de Palacio, avait "espéré" que si une décision n'était pas prise fin mars au niveau européen concernant "Galileo", "une série d'Etats de l'Union européenne afficheront leur ambition d'aller de l'avant".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public