Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Quelque 100.000 Français, habitant principalement des régions montagneuses, étaient toujours privés de couverture mobile au 1er janvier 2009, selon des chiffres présentés vendredi par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep). En métropole, 97,8% de la population est couverte par les trois opérateurs mobiles (Orange, SFR et Bouygues Telecom), ce qui représente 86% de la surface du territoire ("zones noires"). Les zones couvertes par aucun opérateur, appelées "zones blanches", sont évaluées à 0,18% de la population, soit environ 100.000 personnes et 477 communes, ce qui correspond à 2,3% de l'Hexagone, détaille l'Arcep dans son bilan. Les "zones blanches" sont principalement situées dans les régions montagneuses: les Alpes (Alpes-de-Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Savoie, Isère et Drôme), les Pyrénées (Ariège, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques et Pyrénées-Orientales), le Massif Central (notamment la Lozère) et la Corse. Ces 13 départements, dont plus de 5% de leur surface est non couverte, concentrent la moitié des "zones blanches". A côté de ces zones privées de couverture, coexistent des zones dites "grises", où les trois opérateurs ne sont pas présents et qui concernent 2% de la population. Dans les trois quarts de ces "zones grises", deux des trois opérateurs sont présents. L'Arcep présente par ailleurs les engagements des opérateurs pour compléter le réseau. Orange, qui a la couverture la plus étendue, indique prévoir de couvrir environ 170 "zones grises". SFR, qui ne couvre pas 1,13% de la population, donne un montant prévisionnel d'investissements globaux de 150 millions d'euros en 2009. Bouygues Telecom (1,15% de la population non couverte) indique ne pas avoir de programme spécifique concernant les "zones grises" et ne prévoir de déploiement 2G (téléphonie et SMS uniquement) que dans le cadre de l'achèvement des programmes en cours. Au-delà des réseaux de deuxième génération, les opérateurs déploient des réseaux de troisième génération: plus de 75% de la population est aujourd'hui couverte, selon l'Arcep, qui publiera un rapport sur le développement de la 3G à l'automne. L'ancien secrétaire d'Etat à l'Aménagement du territoire, Hubert Falco, a promis en janvier que les "zones blanches" auraient disparu à l'horizon 2011.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public