Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le gouvernement a renoncé à augmenter la redevance audiovisuelle en 2003, a déclaré jeudi l'entourage du ministre de la Culture et de la Communication Jean-Jacques Aillagon, interrogé par l'AFP. Quant au budget de l'audiovisuel public (France Télévisions, Arte, INA, Radio France, RFO et RFI), il augmentera de 2% l'an prochain, a-t-on précisé de même source. Le ministre de la Culture et de la Communication, Jean-Jacques Aillagon, avait souhaité au cours de l'été que la redevance audiovisuelle progresse de 3% en 2003. Mais le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin avait ensuite indiqué qu'il serait "particulièrement vigilant" aux revenus les plus modestes. Pour justifier le maintien à son niveau actuel de la redevance, le ministère a assuré que son recouvrement avait été meilleur que prévu initialement. La progression de seulement 2% et non 3% du budget de l'audiovisuel public est par ailleurs due au report à 2004 du lancement de la télévision numérique terrestre (TNT), a-t-il fait par ailleurs valoir.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public