Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Amine ALLAM, le

Eutelsat plante sur de mauvais résultats

Eutelsat a connu une mauvaise journée le 17 février en termes de cours de bourse.

De mauvais résultats semestriels et la société repoussant à son exercice 2023/2024 toute perspective d'amélioration importante, ont fait chuter le cours de son action de 11,39 € à 10,70 €. Il y a aussi deux lancements de satellites qui subissent des retards dommageables.

L'opérateur de satellites basé à Paris s'attend désormais à ce que ses revenus chutent à 1,11-1,13 milliard d'euros (1,26 à 1,28 milliard de dollars) pour ses cinq principaux marchés verticaux au cours de son exercice se terminant le 30 juin. Eutelsat avait précédemment guidé le marché pour s'attendre à des revenus allant jusqu'à 1,15 milliard d'euros.

Une partie du dérapage des revenus anticipés était la non-disponibilité de deux satellites géants - et financièrement importants. Ses satellites Konnect VHTS et Eutelsat 10B dont les lancements ont été retardés. Les deux engins sont construits par Thales Alenia Space. Konnect VHTS ne devrait plus entrer en service avant le second semestre 2023. Eutelsat 10B sera également plus tard sur le marché (H1/2023). Eutelsat n'a pas fourni de date de lancement pour Konnect VHTS autre que celle-ci avait glissé d'au moins 3 mois.

La nouvelle PDG Eva Berneke, qui a succédé à Rodolphe Belmer en début d'année, a déclaré que les performances du groupe avaient été

« satisfaisantes » et que ses objectifs de cash-flow libre restaient sur la bonne voie. Elle a ajouté que le groupe, qui continuait de souffrir d'une baisse des revenus de diffusion à l'échelle de l'industrie, avait également été touché par le retrait des troupes américaines d'Afghanistan, qu'Eutelsat fournissait en communications par satellite.

Il y avait un peu de nouvelles parmi les chiffres. Par exemple, le vaisseau multifaisceaux «Quantum» d'Eutelsat était en service depuis novembre 2021 et sa commercialisation était en bonne voie. Quatre faisceaux sur 8 ont été contractés (dont 1 faisceau pour la Maritime, un autre pour les services de l'Etat).

Berneke a déclaré aux analystes que son investissement dans OneWeb était maintenant bouclé avec 580 millions de dollars payés à ce jour et 135 millions de dollars supplémentaires à payer à l'avenir. Eutelsat détient une participation de 23% et est désormais le deuxième investisseur dans la méga-constellation (après Bharti). Elle a ajouté que les discussions avec OneWeb sur la coopération future « avançaient bien » .

Eutelsat avait déjà reçu 125 millions de dollars de la FCC comme première partie de son paiement incitatif pour la compensation des fréquences en bande C. Berneke a déclaré qu'Eutelsat s'attendait à recevoir le deuxième paiement de 382 millions de dollars cet été.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU d'Angers
Concession de service pour la gestion du service de télédistribution et téléphonie patient (offre multimédia patient).
» Voir l'avis de concession de service public