Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les salariés du Centre de la redevance de l'audiovisuel de Rennes ont bloqué le départ des chèques de paiement, dans le cadre de leur mouvement de protestation contre un projet de réforme qui, selon eux, met en cause le financement de l'audiovisuel public, a-t-on appris auprès des syndicats. "Nous avons décidé de retarder tous les départs de chèques vers la Banque de France, ce qui va retarder d'une journée la chaîne de paiement", a expliqué à l'AFP Hervé Couvert, secrétaire de l'union syndicale CGT Redevance. Une pétition est par ailleurs en préparation pour demander que la réunion annoncée par le ministre des Finances Nicolas Sarkozy avec son directeur de cabinet ait lieu le plus rapidement possible, a-t-il ajouté. Selon les syndicats, Nicolas Sarkozy a indiqué mercredi qu'aucune décision n'était prise sur ce dossier. Il a cependant rappelé son attachement au projet d'adossement et renvoyé l'examen du dossier à une réunion avec son directeur de cabinet. Lundi, 80% des 1.500 agents du Trésor public qui travaillent dans les 5 centres de la redevance audiovisuelle (Rennes, Toulouse, Lille, Strasbourg et Lyon) étaient en grève pour demander le retrait du projet prévoyant l'adossement de la redevance télé sur la taxe d'habitation, selon les syndicats. Les salariés s'opposent à ce projet car, selon les syndicats, cela entraînerait la suppression de 1.000 des 1.400 emplois dans les centres de redevance. A Rennes, le centre serait fermé.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
49,25 €
38,92 €
91,90 €
51,99 €
44,99 €
34,39 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public