Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Nicolas Sarkozy s'est engagé à ce que "tous les agents des actuels centres de la redevance" audiovisuelle, touchés par la réforme de sa collecte, soient "réaffectés au sein de leur département actuel", a annoncé Bercy dans un communiqué. Le ministre de l'Economie a tenu une réunion avec les organisations syndicales sur ce projet de réforme. "Nicolas Sarkozy a pris l'engagement que tous les agents des actuels centres de la redevance seront réaffectés au sein de leur département actuel d'affectation et, pour une majorité d'entre eux, dans l'agglomération même où se trouve le centre", selon le communiqué. "Pour concrétiser cet engagement, il a annoncé que de nouvelles activités du Trésor Public seront implantés en 2005 dans les villes où sont situés les centres (Rennes, Toulouse, Lille, Lyon, Strasbourg)", a précisé Bercy. La semaine dernière, les syndicats avaient demandé une entrevue au ministre au sujet de la réforme de la redevance télé, se disant "très inquiets" pour l'emploi. Dans le cadre de l'adossement de la perception de la redevance télé à celle de la taxe d'habitation, seuls 400 agents sur les 1.400 des services de la redevance conserveront leur mission. Le ministère a précisé les "six grandes catégories d'activités" qui vont être créées. Il y aura "une trésorerie spécialisée dans la gestion des amendes-radars" à Rennes, "un +centre amendes services+ interrégional" à Toulouse, "des +centres de prélèvements service+ à Lyon, Strasbourg et Lille qui offriront aux contribuables ayant choisi le prélèvement automatique de leurs impôts de bénéficier d'un service en temps réel". Bercy annonce aussi "des pôles interrégionaux à Rennes et à Toulouse qui serviront d'appui aux services du Trésor Public chargés du contrôle des comptes des petites collectivités locales, un centre ministériel de gestion des concours de recrutement" à Lille, "un pôle de renfort en matière de contrôle de la redevance à Toulouse". Après avoir "présenté les grandes lignes du dispositif d'accompagnement social, résultant de la fermeture du service de la redevance", le ministre a prévu une nouvelle réunion avec les syndicats "en octobre".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public