Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

MetOp-A, le satellite qui doit révolutionner les prévisions météorologiques, devrait actuellement orbiter autour de la Terre et commencer à fournir des données aux météorologues. Las, après trois lancements reportés, parfois à la dernière minute, le satellite reste cloué au sol. L´ESA qui a initié un programme de 2,4 milliards d'euros, dont 1,8 milliard à la charge d'Eumetsat, l'Organisation européenne pour l'exploitation de satellites météorologiques, signale qu´un nouveau lancement ne pourra pas avoir lieu avant plusieurs semaines. Met-op-A doit être mis en orbite par une toute nouvelle version de la fusée russe Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan. C´est ce tout récent lanceur qui semble posé problème : défaillance du système de navigation inertielle, anomalie sur un propulseur, difficulté de communication entre les commandes au sol et le nouveau système de guidage numérique embarqué...des difficultés suffisamment sérieuses pour inciter les ingénieurs travaillant sur Soyouz à entreprendre une contrôle complet de la fusée. Du coup satellite et fusée sont rentrés dans les hangars du cosmodrome de Baïkonour. Le coût très élevé de MetOp-A incite en effet à la prudence.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public