Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Jean-François Copé, qui doit faire des propositions sur le financement d'une télévision publique sans publicité, a rappelé dimanche que l'engagement a été pris de "trouver une ressource qui se substitue à l'euro près" à la publicité, et s'est déclaré opposé à une augmentation "massive" de la redevance. "On a pris l'engagement de trouver une ressource qui se substitue à l'euro près à celle qui est enlevée par la suppression de la publicité", a déclaré le député UMP alors que sa commission sur le sujet présente mercredi ses conclusions provisoires. "Plusieurs options" sont encore envisagées, avant la remise du rapport définitif le 25 juin au chef de l'Etat, a rappelé M. Copé lors de l'émission Ripostes, sur France 5. "Ceux qui disent il faut augmenter massivement, autant vous dire que je ne suis pas de ceux là, car je pense qu'aujourd'hui cet impôt est en décalage par rapport à la réalité", a-t-il dit. "D'abord, il y a beaucoup de gens qui ne le payent pas et d'autres qui le payent alors qu'ils ont des différences de revenus assez faibles. Et deuxièmement, ça ne peut pas régler tout le problème". "Par contre ce qu'il faut, si on supprime la publicité, c'est mettre en place une nouvelle ressource qui soit dynamique. Ca ne doit pas être uniquement une dotation de l'Etat", a-t-il ajouté. Parmi les pistes possibles, il a cité l'idée "par exemple, de taxer ceux qui aujourd'hui sur les téléphones mobiles ou sur internet diffusent de la télévision et qui aujourd'hui ne payent rien". Il a rappelé aussi l'idée d'"une sorte de taxe" pour les chaînes privées qui vont recevoir de la publicité supplémentaire.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
79,45 €
79,00 €
89,33 €
69,72 €
67,90 €
99,00 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public