Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Amine ALLAM, le

Lancement cet été du satellite tunisien « Challenge One »

Le PDG du groupe tunisien TELNET, Mohamed Frikha, vient de signer un accord pour le lancement du premier satellite tunisien « Challenge One ».

Le projet Challenge One sera lancé cet été par la société russe GK Launch Services. Il s'inscrit dans le cadre de la recherche scientifique et l'innovation. Et vise la validation de concepts dans les nouvelles technologies et le développement d'applications associées. Et ce, pour les élargir après à l'échelle universelle suite au lancement d'une constellation de 30 satellites.

A cet effet, le groupe TELNET a signé une convention de collaboration avec le Centre de recherche en numérique de Sfax dans le domaine de l'aérospatial. Et ce, après l'Égypte, l'Afrique du Sud, l'Algérie, le Nigeria, le Ghana, l'Angola, le Kenya, le Maroc, le Soudan, le Rwanda et l'Éthiopie.

La Tunisie sera, donc, le 12ème pays à rejoindre le cercle encore restreint des pays africains. A avoir envoyé des satellites dans l'espace. Il s'agit d'une industrie spatiale en plein essor représentant un énorme potentiel de développement pour le continent.

D'ailleurs, malgré les conditions difficiles de la crise de la Covid-19, TELENT a achevé avec succès la première phase des tests en Tunisie. Puis, une équipe de ses ingénieurs, ayant supervisé et conduit le processus de développement, se sont rendus à Moscou. Où ils ont entrepris de mener la phase finale des tests.

Notons que ces tests se déroulent au siège de « RUS_TELNET », situé dans les locaux du premier technopole d'innovation en Russie « Skolkovo Innovation Center ».

Il est à rappeler que TELNET a fait, en mars dernier, l'acquisition d'équipements et de drones comportant des caméras thermiques. Tels que ceux récemment utilisés à Wuhan-Chine. Et ce, afin de contribuer à l'effort national de lutte contre le Coronavirus.

Le Groupe a fait ce don d'équipements et de drones au ministère de la Santé. Ils permettent la détection, à distance, des individus à risque. Et ce, via un système utilisant l'Intelligence Artificielle. Afin de diriger des capteurs infrarouges sur le front des passagers en mouvement.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public