Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Frédéric SCHMITT, le

A Saint-Senier-de-Beuvron, on connecte les vaches en Wi-Fi mais on refuse le satellite

Décision cocasse de la mairie de Saint-Senier-de-Beuvron qui refuse l'installation d'une station Starlink / SpaceX sur un grand terrain.

Starlink a fait des demandes à l'Agence nationale des fréquences (ANFR) pour l'installation de quatre stations terrestres en France mais seules trois ont été autorisées : à Saint-Senier-de-Beuvron, Villenave d'Ornon (Gironde) et Gravelines (Nord). Et Saint-Senier-de-Beuvron a refusé.

C'est par principe de précaution que le conseil municipal a refusé le terrain à SpaceX. La municipalité, encerclée par les antennes relais des opérateurs Orange, Free, Bouygues Télécom et SFR, dit n'avoir aucun recul par rapport à l'impact sanitaire d'une telle installation. De son côté, François Dufour, conseiller régional Normandie Ecologie - EELV, agriculteur à Saint-Senier-de-Beuvron se dit inquiet face à ce projet d'Elon Musk qu'il juge inutile. Quant à Jean-Marc Belloir, propriétaire d'une ferme connectée où les vaches communiquent en Wi-Fi avec la montre connectée de l'éleveur, il craint que la production de lait ne baisse à cause des antennes de 3 mètres.

Enfin, les voisins du terrain de 3 hectares lorgné par SpaceX, très connectés eux aussi, ils sont farouchement contre le projet dont ils ont peur.

L'entreprise chargée d'acquérir le terrain pour SpaceX va faire une nouvelle demande. Quant à l'ANFR, elle va faire une étude d'impact et serait bien avisée d'aller vérifier l'état physique et mental des habitants et des animaux des villages situés à quelques centaines de mètres du téléport Eutelsat de Rambouillet.

Illustration : Station terrestre SpaceX Starlink.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public