Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) rendra public début août un rapport sur la couverture en téléphonie mobile en France, alors que subsistent encore des centaines de communes non couvertes, a-t-elle annoncé à l'occasion de la publication de son rapport annuel. Il s'agira d'un "rapport détaillé sur l'état actuel de la couverture mobile, département par département, qui portera également sur les perspectives de résorption des zones non couvertes par tous les opérateurs", a déclaré lors d'un discours le président de l'Arcep Jean-Ludovic Silicani, qui a pris ses fonctions en mai. Le secrétaire d'Etat à l'Aménagement du territoire Hubert Falco avait indiqué en janvier qu'il restait encore 477 communes françaises privées de téléphone, promettant que ces "zones blanches" auraient disparu à l'horizon 2011. La couverture de ces communes fait partie d'un programme gouvernemental et sera financée par les opérateurs, les collectivités locales et l'Etat. M. Silicani a également annoncé la mise en place d'un "comité de prospective" au sein de l'Arcep, "chargé de mener un travail de réflexion et de d'éclairage, d'une part, sur les fonctions de régulation, d'autre part, sur les attentes et les besoins de la société, de l'économie et de la population". Il sera composé notamment de juristes, d'économistes, de spécialistes des nouvelles technologies ou encore de philosophes. Estimant que la régulation du secteur postal a "bien fonctionné" depuis sa mise en place en 2005, M. Silicani a mis l'accent sur l'autre secteur de compétence de l'Arcep, les télécoms, dont il a estimé que "la priorité est clairement le déploiement des nouveaux réseaux de très haut débit fixe et mobile". Il a notamment appelé à une "mutualisation plus forte des investissements": "l'accès aux fourreaux de France Télécom et la mutualisation de la partie verticale ne sont plus suffisantes et c'est tout ou partie du réseau horizontal qui doit être partagé", a-t-il estimé.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›