Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les syndicats de journalistes et de techniciens de l'audiovisuel de la CGT dénoncent dans un communiqué le "scandaleux budget de la communication pour 2005", adopté vendredi par l'Assemblée nationale en séance plénière, qui, selon la CGT, "asphyxie le secteur public de l'audiovisuel et sacrifie son développement". La CGT dénonce notamment "les cadeaux somptueux faits aux producteurs privés largement responsable de la crise de l'intermittence dans le pays". Par ailleurs, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques se déclare très satisfaite de l'adoption par l'Assemblée nationale d'un amendement visant à étendre, au-delà de la redevance, de la publicité et des abonnements, l'assiette de la taxe sur les services de télévision aux recettes provenant des SMS et des appels téléphoniques surtaxés. Selon la SACD, cette disposition, adoptée par l'Assemblée nationale avec l'ensemble des crédits de la communication dans le projet de loi de finances pour 2005, représente une modification bénéfique pour le financement du compte de soutien à l'industrie des programmes (COSIP).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public