Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

Cinquante-deux députés UMP ont interpellé le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, sur le "congé" de la présentatrice du JT du week-end de France 2 Béatrice Schoenberg durant la campagne présidentielle, qualifiant cette décision de "délit d'opinion inacceptable". Selon le journal Le Monde, Patrick de Carolis "a demandé" à Béatrice Schoenberg, épouse du ministre de la Cohésion sociale Jean-Louis Borloo, "de suspendre cette présentation (des journaux du week-end) à partir de janvier 2007". "On ne voit pas bien en quoi le fait d'être marié avec un ministre, ou un homme politique quel qu'il soit, devrait être suspect au point de remettre en question son honnêteté professionnelle", souligne le député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca et 51 de ses collègues dans une lettre ouverte au PDG de France Télévisions. "Qui peut d'ailleurs croire que tous les couples (mariés ou non) pensent, s'expriment et votent de la même manière?", poursuit la lettre, rendue publique vendredi. Pour les 52 signataires, "parce qu'il y a une atmosphère de dénigrement et de chasse aux sorcières, l'honneur de la chaîne publique France Télévisions serait de ne pas se soumettre au diktat de la calomnie en maintenant à son poste une journaliste à laquelle rien n'a jamais été reproché... sinon son mariage". "Ce délit d'opinion d'un nouveau genre est inacceptable dans une démocratie qui ne veut ni ne doit devenir une démocratie populaire des années 50", concluent les élus. Outre M. Luca, ont notamment signé cette lettre Bernard Carayon, Thierry Mariani, Dominique Paillé, Martine Aurillac, Xavier de Roux, Gérard Hamel, Jacques Myard, Didier Quentin, Dominique Tian, Jean-Pierre Grand, Michel Raison, Robert Pandraud, Michel Voisin et Jean-Michel Fourgous. Patrick de Carolis sera auditionné mardi par les commissions des Affaires sociales et des Finances de l'Assemblée sur l'exécution du contrat d'objectifs et de moyens de France Télévisions.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›