Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS
Par Carlos PIRES, le

Les plateformes de streaming disponibles en France vont passer à la caisse, les français aussi

Les plateformes de streaming, qui connaissent un succès grandissant ces dernières années, vont devoir aider au financement de la création cinématographique et audiovisuelle française.

L'info a été confirmé ce jeudi sur l'antenne de France Inter par la Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, qui négocie avec ces opérateurs depuis plusieurs jours afin que ceux-ci soient obligés d'aider financièrement la création nationale - ce qui n'était pas le cas jusqu'à maintenant.

Selon les prévisions de la ministre, un géant comme Netflix devrait payer une somme annuelle qui va varier entre 150 et 200 millions d'euros. La somme totale recueillie annuellement pourrait ainsi être très généreuse, puisque sur ce marché sont également présents d'autres géants, comme Amazon Prime ou Disney, au succès grandissant sur le segment de VoD par abonnement (SVoD).

En contrepartie, ces plateformes pourraient commencer à proposer les nouveaux films plus tôt à leurs abonnés - actuellement, elles doivent attendre 36 mois.

Mais comme toujours, ce seront les abonnés qui paieront. A chaque fois qu'une société est taxée, elle répercute le montant de la taxe sur le prix de ses produits et services.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public
 
Publicité