Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Par Carlos PIRES, le

Pour devenir astronaute européen, il ne faut pas manquer de patience !

Suite au concours lancé pour séduire des postulants astronautes, l'ESA fait savoir qu'elle traite actuellement 23 000 candidatures, un nombre dépassant de loin les prévisions les plus optimistes de l'agence.

Une indication positive du niveau d'intérêt pour les activités spatiales en Europe, mais qui va demander un certain temps à l'ESA pour tout analyser.

« À l'ESA, nous croyons fermement que chaque application doit recevoir l'attention qu'elle mérite. Avec le nombre considérable de candidats, cela prend simplement plus de temps qu'initialement prévu », explique l'ESA dans un communiqué.

« À l'issue de l'étape de présélection, nous avons constaté que certaines candidatures ne répondaient pas aux exigences énoncées dans la documentation applicable, et ces candidats ont été immédiatement informés. Cependant, plus de 80 % de toutes les candidatures éligibles restantes sont toujours en cours d'examen », ajoute Antonella Costa, partenaire commercial des ressources humaines à l'ESA.

La prochaine étape pour les candidats retenus est une invitation à une journée complète de tests dans un établissement en Europe. Cette étape a déjà commencé et durera au moins jusqu'à la fin de l'année. Les candidats sont invités progressivement en raison du travail impliqué dans ce processus et de la nécessité de prendre en compte les restrictions de voyage liées au COVID-19.

Dans le cadre du calendrier de traitement révisé, il est prévu que tous les candidats soient informés du résultat de leur candidature d'ici la fin novembre 2021 au plus tard.

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›