Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les patrons de plus de 30 grands opérateurs européens seront aujourd'hui à Bruxelles afin d'exposer à la Commission leurs souhaits en matière de réglementation des télécoms, ont-ils annoncé mardi dans un communiqué. Après avoir rencontré en début d'après-midi la commissaire à la Société de l'information Viviane Reding, les opérateurs européens de l'association ETNO se rendront dans les bureaux de la commissaire à la Concurrence, Neelie Kroes. Le principal sujet abordé devrait être la réforme du cadre réglementaire, un chantier lancé cette année par Viviane Reding. Selon Martin Selmayr, son porte-parole, la commissaire luxembourgeoise devrait présenter ses premières propositions de réforme le 28 juin. Une consultation publique sera ensuite organisée afin de recueillir les commentaires de l'industrie. "Le grand nombre de directeurs généraux qui seront présents mercredi montrent l'importance pour les membres d'ETNO, partout en Europe, de la réforme à venir du cadre réglementaire", témoigne l'association dans un communiqué. Pour les opérateurs, il existe en effet "un besoin urgent, pour élaborer cette réforme, de prendre en compte les réalités de ce marché en évolution rapide afin d'encourager les investissements dans les réseaux de demain". Selon le quotidien Les Echos paru mardi, Viviane Reding compte notamment proposer de renforcer les pouvoirs de la Commission face aux régulateurs nationaux. D'après le journal, elle pourrait également proposer que "le détenteur des fréquences puisse s'en servir pour fournir le service de son choix, alors qu'aujourd'hui il est cantonné par chaque Etat à certains usages bien précis". Pourrait également venir sur le tapis mercredi l'épineuse question des tarifs des télécommunications mobiles à l'étranger. Depuis plusieurs mois, les opérateurs de téléphonie mobile s'insurgent contre la décision de la Commission de réglementer ces tarifs d'itinérance internationale (le "roaming"), qu'elle juge exorbitants. Après de multiples avertissements aux opérateurs, la Commission a finalement prévenu fin mars qu'elle adopterait un règlement avant l'été, afin de faire baisser de 40 à 60% les tarifs de roaming.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
49,69 €
35,92 €
91,80 €
51,99 €
72,90 €
44,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public