SpaceX
 

SpaceX fait un sans fautes avec son Starship, en seulement 4 essais

Carlos PIRES
7 juin 2024 à 08h33  
4

Ce jeudi, si beaucoup de regards étaient tournés vers les commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, c'est dans le ciel que se sont déroulés des événement incroyables !

Le quatrième test en vol de la fusée Starship, de SpaceX, a été lancé du Texas avec des objectifs ambitieux, tentant d'aller plus loin que n'importe quel test précédent et de commencer à démontrer les capacités essentielles au retour et à la réutilisation de Starship et de son propulseur Super Heavy.

Bilan des opérations :

  • Le booster Super Heavy a décollé avec succès et a effectué une ascension complète.
  • Starship a exécuté avec succès une autre séparation à chaud, coupant tous les moteurs Raptor du Super Heavy sauf trois et allumant avec succès les six moteurs Raptor du deuxième étage avant de séparer les véhicules.
  • Après la séparation, le booster Super Heavy a réussi sa manœuvre de retournement, sa combustion en retour pour l'envoyer vers la zone d'amerrissage et le largage de l'adaptateur d'étage.
  • Le vol du propulseur s'est terminé par un atterrissage en douceur et un amerrissage en douceur dans le golfe du Mexique, sept minutes et 24 secondes après le début du vol.
  • Les six moteurs Raptor du deuxième étage du Starship ont propulsé avec succès le véhicule vers l'espace et l'ont placé sur la trajectoire prévue vers la côte.
  • Starship a effectué une rentrée contrôlée, franchissant avec succès les phases de chauffage maximal et de pression aérodynamique maximale et démontrant sa capacité à contrôler le véhicule à l'aide de ses volets tout en descendant dans l'atmosphère à des vitesses hypersoniques.
  • Starlink sur Starship a une fois de plus permis la télémétrie en temps réel et la vidéo haute définition en direct tout au long de chaque phase d'entrée, avec des caméras externes offrant des vues jusqu'à la fin du vol.
  • Le vol 4 s'est terminé avec l'allumage par Starship de ses trois moteurs Raptor centraux et l'exécution de la première manœuvre de retournement et d'atterrissage, suivie d'un léger amerrissage dans l'océan Indien une heure et six minutes après le lancement.

En clair, ce quatrième vol de Starship a marqué des progrès majeurs qui laissent entrevoir une réutilisation dans un avenir très proche. SpaceX a une nouvelle fois démontré sa supériorité technologique unique et son avance titanesque dans le domaine spatial.

Rappelons que le but est de valider un système de transport entièrement réutilisable conçu pour transporter l'équipage et les marchandises vers l'orbite terrestre, la Lune, Mars et au-delà.

4 commentaires

M
Maxdumoun - Il y a 1 mois
J'ai suivi tout ça avec une heure de décalage.
Vraiment très impressionnant, ça a chauffé très très fort.
Bravo Elon Musk ainsi qu'à toutes ses équipes, et ce n'est pas fini 👏👏👏👏👏

https://www.spacex.com/launches/mission/?missionId=starship-flight-4
Commentaire modifié le vendredi 7 juin 2024 à 10:16.
j
jeanmarc - Il y a 1 mois
Merci pour la vidéo. J'ai l'impression de voir un film de science fiction. Je n'aurais pas aimé être un passager pour le retour. Ca a chauffé dur !
M
Maxdumoun - Il y a 1 mois
Et le plus étonnant, c'est que ça a été retransmis en direct, grâce à Starlink, la caméra n'a pas cramé.🙀
(J'ai eu une pensée pour l'équipage de Columbia qui a péri.)
Commentaire modifié le vendredi 7 juin 2024 à 11:54.
Frédéric Schmitt - Il y a 1 mois
Voici les antennes Starlink recouvertent de tuiles de protection contre la chaleur : https://www.telesatellite.com/images/actu/s/starlink-sur-starship.jpg

Je suis bluffé que le signal ait pu tenir à cette vitesse. Les équipes de Musk sont vraiment très fortes.

Connectez-vous ou devenez membre pour participer et profiter de nombreux autres services.