Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

La Commission européenne a autorisé définitivement la nouvelle politique de vente des droits télévisés de la Ligue des champions, organisée par l'Union européenne de football (UEFA), qui avait accepté l'année dernière d'abandonner le principe du diffuseur exclusif. La Commission et l'UEFA étaient déjà parvenus à un accord provisoire en juin 2002 lorsque l'UEFA avait accepté d'abandonner le principe du diffuseur exclusif par pays, afin de vendre les droits en plusieurs lots, donc à plusieurs chaînes de télévision, pour une période de trois ans à partir de 2003. De fait, suite à l'accord intervenu l'année dernière, l'UEFA a annoncé le 17 juillet qu'elle avait déjà conclu tous ses contrats portant sur la diffusion télévisée des matches de la Ligue des champions pour 2003-06. A partir de cette saison, la Ligue des champions débutera en septembre avec une seule phase de matches de groupe entre les 32 équipes qualifiées (huit groupes de quatre) suivie d'une phase finale à élimination directe (huitièmes, quarts, demi et finale). L'UEFA continuera de commercialiser de manière centralisée les droits de retransmission en direct des matches du mardi et du mercredi soir mais ils seront répartis en deux lots différents pour une période maximale de trois ans. L'UEFA a également accepté de partager, dans certains cas, l'exploitation des droits avec les clubs de football. Ces derniers pourront chercher des acheteurs, y compris, ce qui n'était pas prévu l'année dernière, des chaînes "à accès libre lorsqu'aucune chaîne à offre payante n'a fait d'offre raisonnable" pour la retransmission des rencontres que l'UEFA n'aurait pas elle-même vendues. Les clubs auront aussi la possibilité d'exploiter eux-mêmes les droits de télévision en différé. L'UEFA et les clubs pourront également mettre sur le marché des droits qui n'ont pas été exploités jusqu'à présent, comme les droits internet et l'UMTS (téléphonie mobile de 3e génération). La Commission a également annoncé son intention d'exempter des règles de concurrence le nouveau système de commercialisation des droits de retransmission du championnat allemand de première et deuxième divisions. Pour l'Allemagne, le nouveau système présenté par la ligue allemande, qui prévoit également l'abandon du diffuseur exclusif, "devrait apporter une plus grande diversité et renforcer la concurrence au niveau de la retransmission des matchs" selon Bruxelles. La Commission a par ailleurs également indiqué sa volonté de conclure "rapidement" l'enquête sur le système de vente en commun des droits de retransmission (TV, Internet, téléphonie mobile) de la Premier League (1ère division de football anglaise). Les deux décisions prises aujourd'hui sur l'UEFA et l'Allemagne serviront de "modèle", a déjà prévenu un porte-parole de l'exécutif européen. "L'effet de la vente en commun" des droits pour plusieurs clubs "est que seuls les grands groupes médiatiques peuvent se permettre d'acquérir et d'exploiter le lot de droits" proposé, surtout si cette vente en commun est "combinée avec l'exclusivité", avait souligné la Commission en lançant sa procédure contre le système anglais en décembre dernier.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›